Article de journal sur le spectacle au Théâtre Outremont le 3 février 2018

Dans le contexte du spectacle au théâtre Outremont le 3 février 2018, voici un article publié dans deux hebdomadaires  régionaux importants qui représente bien l’Artiste qu’est Dominica Merola  Le texte est reproduit dans son intégralité:

Dominica la lumineuse

Rencontre avec une chanteuse passionnée et passionnante
ANNE-MARIE TÉZINE, Le point d’Outremont du 17 janvier 2018 et  la Poste de Mont-Royal du 17 janvier 2017

De retour d’une tournée en Europe où elle a été chaleureusement accueillie, Dominica Merola nous revient au Théâtre Outremont avec son nouveau spectacle Tango mio d’amour, un antidote au froid polaire. C’est une occasion unique de revoir la charismatique et généreuse artiste avant qu’elle reparte sillonner de nouveau la Belgique et la France où de nombreux projets l’attendent.

Auteure, compositrice, interprète et pianiste, la talentueuse Italo-québécoise parcourt le monde depuis  plusieurs années.  Née de parents artistes et formée à la prestigieuse école de musique Vincentd’Indy, la culture, l’art, la musique et le chant, elle est tombée dedans quand elle était petite. Aussi, elle en discute avec passion, et c’est un charme de l’écouter parler de son art et de ses projets.  D’ailleurs, tout chante en elle, jusqu’à son rire contagieux : « Chanter, c’est mon battement de coeur, c’est ma raison de vivre », nous confie-t-elle. Et du coeur, elle en a, en plus de cette voix puissante et  chaleureuse.  Son répertoire est étendu, de la musique  populaire à l’opéra auquel elle aurait très bien pu consacrer sa carrière. En témoignent  ses interprétations de l’Ave Maria de Gounod tout en grâce, et des arias de  Carmen de Bizet, tout en fougue et volupté.  Elle a cependant choisi  d’interpréter et de vivre les beaux textes , quelle qu’en soit la provenance. Ses relectures italiennes du Petit Bonheur de Félix Leclerc et des  Croissants de soleil de Ginette Reno sont particulièrement réussies. La Bohémienne  de coeur a donc défini sa propre identité :  elle embrasse plusieurs styles avec le même  enthousiasme et le même bonheur. Riche  d’une double appartenance culturelle, elle  chante aussi bien en italien qu’en français – auquel elle est viscéralement attachée —, mais également en espagnol et en anglais.

Elle a en outre collaboré avec de nombreux talents : le regretté Roger Tabra, Daniel Lavoie, Luc Boivin, entre autres.  Avec son spectacle Tango mio d’amour,  elle nous transporte dans un univers  musical ensoleillé grâce à sa voix, chaude et sensuelle, et à son jeu pianistique. Le programme de cette soirée comprendra ses propres créations, de grands classiques de tango d’Astor Piazzola et de Carlos Gardel  et… quelques surprises qui réjouiront le public! Elle sera entourée de ses excellents  musiciens : Pierre Grimard à l’accordéon et au piano, et Mathieu Gagné à la contrebasse.

Ne manquez pas le passage à Montréal de l’Appassionata. Ce sera certainement un  « moment de partage » plein d’émotion, qui mettra du baume au coeur. Et nous en avons bien besoin par les temps qui courent.  Dominica Merola, comme un beau  dimanche chaud et lumineux!

Théâtre Outremont
1248, avenue Bernard Ouest
Samedi 3 février 2018 à 20 h
www.theatreoutremont.ca
www.dominicamerola.com